Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La nuit de la Saint Jean

La nuit de la Saint Jean

Aujourd’hui je parlerai des Feux de la Saint Jean, une tradition bien vivante en Pays Catalan de part et d’autre des Pyrénées avec, pour commencer, quelques photos prises à Canet dans les Pyrénées Orientales ce dernier 24 juin.

La tradition des ces feux remonte à la nuit des temps lorsque les hommes rendaient un culte au soleil et à la lumière lors des solstices d’été et d’hiver, l’un marquant le jour le plus long de l’année, l’autre signalant l’allongement des jours au cœur de l’hiver. Ces rites ancestraux étaient liés au cycle solaire mais aussi agraire, les hommes rendant grâce aux Dieux, puis à Dieu et aux Saints , pour le bénéfique rythme des saisons  autour duquel gravitait leur vie. Prendre le feu allumé aux solstices pour le descendre des versants pyrénéens vers les villages en plaine servait à purifier champs et bois et protéger les populations en écartant les mauvais esprits ! 

A Canet...
A Canet...
A Canet...

A Canet...

De nos jours les jeunes perpétuent avec enthousiasme cette tradition reconnue par l’Unesco comme Fêtes du Feu dans les Pyrénées et inscrite au Patrimoine Culturel Immatériel de l’Humanité… An après an les fallaires (jeunes responsables des feux) font brûler un pin dans la montagne en un lieu bien visible de leur village  et enflamment  des torches au contact des flammes. Ils les descendent en courant jusqu’au village qui les reçoit en fanfare et dressent un grand bûcher pour danser autour tout au long de la nuit. Sauter par dessus les flammes assure à celui qui s’y risque l’amour de sa belle et l’initie aux secrets de la vie! Pétards et feux d’artifice sont aussi de la partie comme le vin doux et les cocas (pâtisserie traditionnelle).

 

Sauter par-dessus les flammes

Sauter par-dessus les flammes

Quand l’été ouvrait ses yeux, le moindre bout de bois était un trésor,

Par les rues où nous avions grandi, et où nous avions appris à courir,

nous allions de maison en maison à la recherche de tout ce qui brûlerait,

Un soir, s’est élevé le feu, la nuit de la St Jean

....

 

D’après Joan Manuel Serrat , « Per Sant Joan »

Feux de la Saint Jean
Feux de la Saint Jean
Feux de la Saint Jean

Feux de la Saint Jean

L’Association Culturelle des Villes et Villages Fallaires regroupe 30 municipalités en Catalogne sud, 27 en Catalogne nord , 5 en Andorre et 2 en Aragon mais des centaines d’autres lieux célèbrent le Feu. La célébration la plus symbolique se déroule au Canigou, montagne tutélaire des deux versants Pyrénéens chantée par le poète Jacint Verdaguer dans son oeuvre éponyme.

Le Canigou et sa croix au sommet, préparée comme torchère
Le Canigou et sa croix au sommet, préparée comme torchère

Le Canigou et sa croix au sommet, préparée comme torchère

C’est à la St Jean 1955 que furent allumés pour la première fois de grands feux au sommet du Canigou pour être descendus en cours de nuit vers la plaine roussillonnaise. En 1966 la Flamme du Canigou franchit la frontière pour la première fois disséminant  ses torches identitaires sur plus de 400 municipalités tant au nord comme au sud, à l’est comme à l’ouest…

Venant du Canigou : la flamme..

Venant du Canigou : la flamme..

Mais la Saint Jean n’est pas que la nuit des feux, c’est aussi une nuit magique dans la culture catalane. Cette nuit-là  d’ensorcelantes jeunes femmes, les dones de l’aigua (les Dames des Eaux) ou Goges peuvent apparaître au pied de sources ou au bord de torrents, gardiennes de fabuleux trésors. Un seul de leur regard d’acier peut transformer en pierre celui ou celle qui les contemple…

Les Encantades o Goges (Les Dames des Eaux)
Les Encantades o Goges (Les Dames des Eaux)
Les Encantades o Goges (Les Dames des Eaux)
Les Encantades o Goges (Les Dames des Eaux)

Les Encantades o Goges (Les Dames des Eaux)

L’enchantement sera rompu grâce aux plantes qui fleurissent pour la Saint Jean comme le millepertuis ou la centaurée . Elles déploient leurs pouvoirs si elles sont cueillies cette nuit-là entre minuit et le petit matin … En dehors de ces heures-là ce sont leurs vertus médicinales qui font le bonheur des herboristes !

Fleurs de la Saint JeanFleurs de la Saint Jean

Fleurs de la Saint Jean

La nuit de la Saint Jean est une bonne opportunité pour rappeler, avec en toile de fond le rituel du feu, les contes et légendes issus d’un imaginaire catalan qui s’enracine au plus profond d’une identité toujours vivace  et qui s’exprime exaltée, avec force et gaité, durant la nuit la plus courte et la plus étoilée de l’année !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Jean Maisonnier 02/07/2016 16:09

Que de souvenirs ! Je n'en ai jamais loupé un seul.. Ici personne ne s'appelle Jean puisque la lettre J, n'existe pas dans la langue vietnamienne ! LOL .... Donc pas de fête ni de feu !!! Grrrrr !!
Merci ! Que de souvenirs....

France 30/06/2016 16:49

http://regorm.free.fr/expo/expo.html

France 30/06/2016 16:45

http://regorm.free.fr/expo/expo.html http://www.les-plus-beaux-villages-de-france.org/files/photos_villages/Vouvant-tour-M%C3%A9lusine-_-Mai.jpg A , a propos de Mèlusine elle a bercè enfance et adolescence a Vouvant ,en Vendèe , fief de ma grand-mère maternelle , et a l'ombre de la tour Mèlusine , construite par elle en une nuit !

laure 30/06/2016 10:56

Super ton article, qu'ils sont beaux Eric (surtout Eric LOL !!) et Michel avec la flèche enflammée! Il y a aussi les frères lumière qui sont une démo d'artifice autour du feu et j'adore las donas d'aigues (celte à fond) ça rappelle Mélusine ou les vouivres!!