Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Villancicos

Plus que quelques jours et Noël sera là. J’ai déjà évoqué cette période et les fêtes qui s’y rattachent dans Noël Provençal, Dictons de Noël et Els Pastorets. Pour l’occasion  Toulouse s’est illuminée de façon traditionnelle: sapins, guirlandes, étoiles, boules, rideaux de lumières, vitrines, marchés de Noël, manèges : tout scintille. Il y a aussi des animations dans les rues, des musiques et même des chansons de Noël  ou leurs variantes les Christmas…En Espagne ce sont des villancicos.    

 

La tradition des « Villancicos », remonte en Espagne à plusieurs siècles. Certains historiens fixent leur apparition au XIII° siècle. Ces chansons populaires profanes étaient chantées lors de fêtes dans les bourgades rurales, les « villas », d’où leur nom. Elles narraient des histoires d’amour, de voisinage souvent burlesques ou satiriques. A partir du XV° elles commencèrent à développer une thématique religieuse que l’Eglise de la Contre-Réforme  (XVI°), soucieuse de promouvoir le chant en langue espagnole dans les messes, favorisa et amplifia à des fins d’évangélisation  surtout en Amérique latine.

 

Traditionnellement le Villancico était en castillan ou portugais , mais ce genre apparut aussi dans les langues vernaculaires . Tout au long  de son histoire le Villancico a subi de nombreuses modifications jusqu’à ne désigner de nos jours que les chants qui se rapportent à la Nativité et ses figures : l’Enfant Jésus, la Vierge Marie, St Joseph, l’Âne et le Bœuf, les Bergers, les Rois Mages…

 

 

 

Le Villancico est présent dans toutes les régions d’Espagne  et on le retrouve dans les manifestations folkloriques les plus diverses. En Andalousie il existe en version flamenca , mâtiné de « tanguillo » ou « buleria ». Durant la période de  Noël et jusqu’aux Rois Mages, il est chanté dans les familles, les écoles, les messes…

Les chanteurs populaires comme  Manolo Escobar et les grandes voix lyriques de Pavarotti ou Placido Domingo pour ne citer qu’eux, en ont fait des enregistrements toujours écoutés

Les VillancicosLes VillancicosLes Villancicos

A côté des musiques traditionnelles  mais s’inspirant d’elles les compositeurs espagnols du XX° siècle parmi lesquels Joaquin Turina ou Enrique Granados abordent ce genre à la fois populaire et savant , la composition la plus ambitieuse étant celle de Pablo Casals dans son Oratorio « El Pessebre » (la Crèche).

 

https://www.youtube.com/watch?v=q2-TzrKYMqM

Extrait de "El pessebre"

 

Bien avant eux  les compositeurs du Siècle d’Or avaient fait du Villancico une des formes d’expression musicale des plus cultivées réservée aux chœurs polyphoniques. A l’apogée de ces œuvres se trouvent les compositions du sévillan Francisco Guerrero auteur des « Canciones y villanescas espirituales ». Au XVIII° Pedro Rabassa (1694-1760), maître de chapelle castillan compose des villancicos avec orchestre. Au XIX° l’Abbé Donostia, (1886-1956) harmonise les villancicos basques pour l’orgue . Sur la même ligne de musique populaire le compositeur  hispancubain Joaquin Nin (1879-1949) reflète les facettes d’une esthétique nationaliste dans ses dix villancicos (asturien, murcien, catalan et andalou). 

 

https://www.youtube.com/watch?v=raADBu0LrLw

Villancico (Harmonisé pour choeur par l'Abbé Donostia)

 

https://www.youtube.com/watch?v=8LV1Jscq_O8

Villancico  interprété par Victoria de los Angeles

 

 

Selon les cultures et les époques  le Villancico  s’est affirmé soit  comme chanson populaire soit comme pièce musicale à écouter. La culture nord-américaine par le biais du show buisness a largement contribué à diffuser les chansons de Noël dans le monde, en version américaine, et servie par des artistes de portée internationale comme Franck Sinatra ou Barbra Streisand …

Les Villancicos
Les Villancicos
Les Villancicos
Les Villancicos

La chanson populaire demande peu d’instruments : un tambourin, des grelots pour le rythme, un mortier, une zambomba (variante de tambour) pour la percussion et même une bouteille d’anis à gratter avec une cuillère ! Les enfants accompagnent leurs villancicos sans effort et doublent souvent leur plaisir par du Karaoké …

 

… Lorsque ce genre devient proche de la musique sacrée orchestre et chœur sont à son service et les grandes cathédrales ou salles de concert accueillent de prestigieuses pièces comme l’ « Ave Maria » de Gounod.

De même que l’entrée dans la nouvelle année est marquée par les concerts du Nouvel An, Noël a lui aussi son fond sonore : le Villancico. Magnifié par l’apport du monde artistique,  mais issu de la tradition et d’une piété populaire candide, il est l’expression d’un imaginaire né de la Foi.

 

A titre d’exemple quelques couplets tirés de Villancicos très connus  et  traduits en français :

 

Hue petit âne, hue !

Dépêche-toi, nous allons être en retard.

Hue petit âne, nous allons à Bethléem

Car demain c’est fête

et après demain aussi.

 

Dans le ciel il y a une Étoile

Qui guide les Rois Mages,

Vers Bethléem pour voir

Dieu, le fils de Marie.

Sous le porche de Bethléem

Il y a des étoiles, le soleil et la lune

La Vierge et Saint Joseph

Et l’enfant dans son berceau.

 

Venez Bergers,

Arrivez Bergers,

Adorez l’Enfant

Qui vient de naître.

 

Saint Joseph a donné

Au petit Jésus un baiser  sur la joue

Et le petit Jésus lui a dit

« Tu me piques avec ta barbe »

 

Les cloches de Bethléem

Cloches de Bethléem

Que les Anges font sonner

Quelles nouvelles m’apportez-vous ?

 

Ton troupeau bien rassemblé

Où vas-tu jeune berger ?

Je vais apporter à la crèche

Du fromage, du saindoux et du vin.

 

Le petit Tambour

Je voudrai mettre à tes pieds

Un présent qui te plaise, Seigneur,

Mais Tu sais que moi aussi je suis pauvre

Et je n’ai qu’un vieux tambour

(rom pom pom pom, rom pom pom pom)

En ton honneur, face au porche

je jouerai du tambour !

 

 

Chant de Noël latino

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

France 18/12/2017 10:02

http://croire.la-croix.com/Definitions/Fetes-religieuses/Annonciation/Petite-histoire-de-l-Ave-Maria

france 18/12/2017 10:01

Interressant ,ce glissement de chants profanes en chants religieux ! Cependant ,l'AVE MARIA , n'est pas chantè lors de la messe de Noel , traditionnellement plutôt reservè a d'autre dates . Mais ècouter Pavarotti relève toujours du sublime _ aricle ci-dessous a lire http://croire.la-croix.com/Definitions/Fetes-religieuses/Annonciation/Petite-histoire-de-l-Ave-Maria

Marie 16/12/2017 21:37

Quel plaisir de lire tes articles, merci, merci !!!