Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Val d'Aran : suite de proverbes et petit herbier

Blog d'été pour effleurer le souvenir des précédents. J'y rapportais ballades, légendes, traditions et fêtes du val d'Aran. Aujourd'hui je reprendrai les photos de l'herbier virtuel composé lors des promenades à travers champs. J'étais le plus souvent accompagnée par Vickie, notre Fox, dont désormais le souvenir flotte à mes côtés. Passé et présent se mêlent...

 

 

Tota flor non pas bon olor

Toute fleur n'a bonne odeur

Voilà ce que semblait penser Vickie après avoir délicatement flairé ces carlines jumelles, brillants rayons de soleil et s'en être détournée, libre de toute entrave, truffe au sol, oreilles en alerte, à la recherche de quelque hypothétique trace de sauvagines.

 

Cada èrba qu'a era sua vertut, se la sabem coneisher

Chaque herbe a sa vertu si nous la savons connaître

C'est le cas de l'arnica, aux jolies corolles jaune paille. sa teinture mère est souveraine contre les ecchymoses mais cela Vickie ne le sait pas et s'en moque ! Elle trotte à pas pressés entre les touffes de serpolet, gesse, bruyère, s'arrête, renifle, hume, repart...

Gesse, Bruyère, Campanule
Gesse, Bruyère, CampanuleGesse, Bruyère, Campanule

Gesse, Bruyère, Campanule

En Canejan era clavelina

E en Bausen era flor der Arran

A Canejan, l'oeillet

et à Bausen les fleurs de l'Aran

 

 

Oeillet, Angélique, Aconit, Chardon, Civette, Gentiane, Aubépine
Oeillet, Angélique, Aconit, Chardon, Civette, Gentiane, Aubépine
Oeillet, Angélique, Aconit, Chardon, Civette, Gentiane, Aubépine
Oeillet, Angélique, Aconit, Chardon, Civette, Gentiane, Aubépine
Oeillet, Angélique, Aconit, Chardon, Civette, Gentiane, Aubépine
Oeillet, Angélique, Aconit, Chardon, Civette, Gentiane, Aubépine
Oeillet, Angélique, Aconit, Chardon, Civette, Gentiane, Aubépine
Oeillet, Angélique, Aconit, Chardon, Civette, Gentiane, Aubépine

Oeillet, Angélique, Aconit, Chardon, Civette, Gentiane, Aubépine

Le mois de juillet est vraiment le mois des prairies fleuries.

Tout en marchant je parcourais les pentes herbeuses tachetées de fleurs sylvestres, roses, bleues, violettes, blanches...bien souvent je jetais mon dévolu sur un gros plan à ajouter à mon herbier : Vickie partie au loin, libre de toute entrave, happée par d'imperceptibles effluves, revenait vers moi, attentive à mes gestes, attendant sur son séant que la prise de vue soit terminée.

 

Val d'Aran : suite de proverbes et petit herbier

Quan la granot comença a cantar, l'estiu vol començar

Quand la grenouille commence à chanter, l'été veut commencer

Des grenouilles nous n'en avons jamais rencontrées, mais de lourds crapeaux se déplaçant maladroitement le long des bords humides du chemin, m'ont souvent fait oublier mon safari photo et causé bien des surprises à ma chienne.

Parlant, llarg camí s'escurça

En parlant la route devient plus courte

J'ai souvent vérifié le bien fondé de ce dicton en parlant à Vickie sur le chemin du retour : promesses d'eau fraîche, d'ombre et de biscuits...dans mon sac à dos l'appareil photo rempli de macros, dans la gueule de Vickie un bout de bois ramassé je ne sais où, sorte de trophée concluant notre ballade!

 

J'ai la tête pleine de fleurs jalousement anonymes. j'en chercherai patiemment les noms sitôt qu'arrivées pendant que Vickie retrouvera son maître pour une brève  et tranquille promenade vespérale...

Les fleurs de l'Aran
Les fleurs de l'Aran
Les fleurs de l'Aran
Les fleurs de l'Aran
Les fleurs de l'Aran
Les fleurs de l'Aran
Les fleurs de l'Aran
Les fleurs de l'Aran
Les fleurs de l'Aran
Les fleurs de l'Aran

Les fleurs de l'Aran

Nomès un dia bo

En fa oblidar cent dolents

Une seule bonne journée

En efface cent mauvaises

 

France 21/07/2017 09:16

Quelle jolie et èmouvante ballade ,Vickie joyeuse au milieu des fleurs sauvages.Ta plume a reussi a faire partager ce doux souvenir , et que de jolies photos de la flore montagnarde ,! Btavo a toi , Montse !

Montsé 21/07/2017 09:46

Merci France. Ces ballades en prairies fleuries sont des souvenirs bien tendres que nous partageons en commun et qui embaument la mémoire.